Fil RSS

[Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

5

septembre 10, 2012 par Kaluche, 3 694 vues

samsung galaxy S3 [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

 

Allez c’est parti pour l’activation du root et l’installation du recovery ClockWorkMod sur le dernier smartphone Samsung : le Galaxy S3 GT-I9300. Bien entendu, attention à ces manipulations qui font et d’une sauter la garantie et qui, de deux, peuvent s’avérer dangereuses si vous faites n’importe quoi ! En aucun cas nous ne sommes responsables des problèmes qui pourraient survenir lors de cette manipulation. Personnellement, je n’ai eu aucun problème, juste des p’tites choses à savoir … Mais je vais vous présenter tout ça icon wink [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

1 – Ce qu’il vous faut
  • Un pc sous Linux (Ubuntu 12.04 pour moi)
  • Un Galaxy S3 GT-I9300 (avec le Débogage USB d’activé : Paramètres –> Options de Développement –> Cocher le débogage USB)
  • Le câble USB Samsung (celui du HTC ne fonctionne pas, je trouve ça dinguo mais bon Oo)
  • L’archive suivante qui contient CF-Root en version 6.4 (root et recovery) 
  • Heimdall, le programme de flash qui va vous servir icon smile [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux) Attention, prenez la version 1.3.1, la dernière ne fonctionne pas pour le flash du cache … Pour moi, en Ubuntu 32 bits, ça donne donc celle là.

 

2 – Passer le téléphone en mode Download
  • Eteignez votre téléphone
  • Maintenez Volume Bas + le bouton principal en facade + le bouton Power, pour obtenir ces deux écrans. Vous pouvez brancher l’USB à l’ordinateur.

download mode samsung [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

 3 – Installation du Recovery

De retour sur votre Linux, on commence par se rendre dans l’archive dézippée de CF-Root. Vous devez avoir deux fichiers : cache.img et recovery.img. Ensuite, on lance heimdall.

cd CF-Root-SGS3-v6.4/CF-Root-SGS3-v6.4$
chmod 775 *

Le moment qui fait peur maintenant : toujours dans le dossier, on lance la commande de remplacement du recovery :

sudo heimdall flash --recovery recovery.img --cache cache.img
heimdall flash recovery [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

Il manque le flash du cache dans le screenshot, car j’ai changé de procédure en cours de tuto.. Mais vous devriez l’avoir, pas de problème ;)

Une fois que le terminal vous a rendu la main et que, sur votre téléphone, la barre de chargement bleue est pleine, le téléphone redémarre tout seul et installe recovery + root. Vous devriez arriver sur une fenêtre indiquant que ClockWorkMod Recovery root votre phone juste avant le reboot.

4 – Un reboot et je suis root !

Félicitation, si tout s’est bien passé, vous devriez avoir une nouvelle icône dans vos applications : SuperSU. Si vous voulez vous rendre dans ClockworkMod Recovery, éteignez le téléphone et appuyez sur Volume Up + Bouton Home + Power, et à vous les joies des installations de custom ROM icon wink [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)

Super SU root galaxy S3 [Tuto] Root du Samsung Galaxy S3 et installation de ClockWorkMod Recovery (sous Linux)


5 commentaires »

  1. [...] avoir vu comment rooter et flasher le Galaxy S3 GT-I9300 de Samsung sous Linux, il est temps de passer à un autre OS : j’ai nommé Windows ! Bien entendu, attention à ces [...]

  2. Renaud dit :

    Merci pour ce tutoriel.

    C’est super agréable de ne pas avoir besoins d’aller chercher un windows pour flasher son téléphone.
    Ici, ca se fait en 2 minutes, sous ubuntu, c’est top :)

  3. Kaluche dit :

    Merci à toi pour le retour ! Ayant du nunux en OS principal, c’est pour la même raison que toi que j’ai fait ce tuto :-) A une prochaine ;-)

  4. Gnomovtt dit :

    Bonjour,

    Je pense que vous avez suivi les informations sur les morts subites du galaxy S3.
    J’avoue que je m’y perd, il semblerait qu’il faille mettre à jour le bootloader, et j’ai aucune idée si c’est possible sans repasser par un windows.

    Est-ce que vous auriez plus d’informations?
    Un petit article sur cette histoire et ubuntu serait top ;)

  5. Kaluche dit :

    Hello !

    Alors pour la faille Exynos, tout ce que je sais la dessus c’est qu’il faut flasher le kernel…après, j’ai cru comprendre qu’il ne fallait pas nécessairement être root pour le faire mais j’avoue ne pas avoir fait plus de recherche que ça la dessus ! C’est flashable par Odin, c’est sur, mais ke vais fouiller côté linux… Vu que c’est sensiblement pareil, y’a moyen de trouver notre bonheur :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>